Accueil > Marcoussis Lauréat !

Marcoussis Lauréat !

Contenu de la page : Marcoussis Lauréat !

La plus grande ferme solaire photovoltaïque d’Ile-de-France sera construite à Marcoussis. C’est la décision prise par la CRE (Commission de régulation de l’énergie) : 76 500 panneaux solaires, environ 24 GWh de production annuelle d’électricité (la consommation d’une ville de 11 000 habitants) et près de 250 ovins (100 brebis, 150 agneaux et quelques béliers) en éco-pastoralisme pour entretenir les quelques 46 ha clôturés du site des Arrachis propriété de la ville.

Cet ambitieux projet, initié par Olivier THOMAS, Maire de Marcoussis, est né de la volonté de la municipalité de Marcoussis de développer sur le territoire communal des projets innovants tendant à contribuer au développement durable. Il permettra de réduire la plus grande dépendance énergétique de la région qui « importe » 90% de l’électricité qu’elle consomme.

Ce dossier de ferme solaire de Marcoussis, qui est porté par le Sigeif (Syndicat du Gaz et de l’électricité en Ile-de-France), dont Marcoussis est adhérente, en partenariat avec Engie Green (groupe Engie) a été retenu parmi les lauréats de l’appel d’offres « 4.5 » de la CRE. Cet appel d’offres portait sur la réalisation et l’exploitation d’installations de production d’électricité à partir de l’énergie solaire correspondant aux « Centrales au sol dont la puissance est comprise entre 500 kWc et 30 MWc ».

Les 46 hectares (aujourd’hui propriété communale) des Arrachis ont par le passé, servi à accueillir des remblais lors des travaux de réalisation de la Ligne à Grande Vitesse Atlantique. Ce site a ensuite été aménagé (création de buttes, étangs et chemins) et accueille déjà des serres de l’Association des potagers de Marcoussis et des étangs de pêche. Une réflexion lors de l’élaboration du SDRIF soulignait la vocation économique et écologique du site. Après plusieurs pistes (dont une de ski indoor, totalement contraire à la volonté écologique de la commune) l’idée d’une ferme photovoltaïque a été proposée par le Maire de Marcoussis. La commune s’est donc naturellement rapprochée du Sigeif (Syndicat intercommunal pour le gaz et l’électricité en Ile-de-France qui regroupe 185 communes), de Engie Green afin d’élaborer avec eux un projet de ferme solaire. Après plusieurs études techniques et environnementales, le projet d’installation de 76 500 panneaux solaires a vu le jour.
La puissance que produiront ces panneaux (24 MWc) permettra par l’électricité produite de couvrir la consommation énergique d’environ 11 400 habitants alors que Marcoussis en compte 8 300.

Environ 250 ovins s’y installeront avant la fin de l’année 2020.

Dès le départ du projet, la mairie de Marcoussis a souhaité l’installation d’un berger sur les 46 hectares de terrain clôturé pour assurer d’une part la maîtrise de la végétation sur le site et d’autre part permettre l’installation d’un cheptel de moutons élevés en bio.

Dans la logique de politique de développement durable poursuivie par la commune depuis 2009, l’éco-pâturage permet, en effet, d’allier économie et écologie. Economie car le passage d’équipe d’entretien plusieurs fois par an est ainsi évité : ce sont donc des dépenses en moins. Ecologie car cela permet une réduction des impacts environnementaux.
Cela permet aussi à un berger de s’installer et d’avoir des terres en région parisienne à moindre coût.
De plus, donner 46 hectares supplémentaires à l’agriculture dans un contexte où les surfaces agricoles disparaissent en Île-de- France est essentiel.
La mairie a donc travaillé à ce projet qui permettra à un berger de développer sur le site une exploitation ovine avec, potentiellement, de la production de viande d’agneau, de fromage de lait de brebis voire l’exploitation de la laine. Ce projet répondra aussi à la demande grandissante des consommateurs de circuits courts, dont Marcoussis est déjà le rendez-vous avec sa conserverie, sa brasserie et ses maraîchers de proximité.

La mise en service de la ferme solaire photovoltaïque est prévue dès le premier semestre 2020. Cette réalisation nécessite un investissement d’environ 20 millions d’euros. Au moment de la mise en service de la ferme solaire, la société de projet existante (Engie green et SIgeif) ouvrira son capital à d’autres partenaires publics dont la commune de Marcoussis mais aussi à un financement participatif obligataire ouvert aux particuliers.

La lutte contre le réchauffement climatique et pour la préservation de notre planète passe par des actes concrets qui marient économie et écologie. Certains en parlent, d’autres agissent concrètement. C’est résolument le choix du village de Marcoussis depuis de nombreuses années.